Merci pour tout

Un an que Marianne et Christine Cyr ne se sont pas parlé. Depuis le Noël précédent, en l’occurrence. Or, au décès de leur père absent, les deux soeurs sont forcées de se revoir. Déjà compliquées par les volontés du défunt souhaitant qu’on disperse ses cendres aux Îles-de-la-Madeleine, les choses s’embrouillent davantage lorsque les deux Montréalaises découvrent des liasses de billets dans le congélateur paternel. Réalisé avec un dynamisme contagieux par Louise Archambault, écrit avec une verve savoureuse par Isabelle Langlois et porté par des Julie Perreault et Magalie Lépine-Blondeau très complices, ce road movie comique offre des rires à profusion tout en ménageant de jolis moments d’émotion. Contrairement aux héroïnes, on sait pas mal d’entrée de jeu où tout cela s’en va. Mais justement, la raison d’être d’un road movie n’est-elle pas le voyage plutôt que la destination ? Un beau divertissement de saison.

Notre critique complète

Horaire en salles

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.

Merci pour tout

★★★ 1/2

Comédie dramatique de Louise Archambault. Avec Julie Perreault, Magalie Lépine-Blondeau, Robin Aubert, Guy Nadon, Aliocha Schneider, Jean-François Pichette, Patrick Hivon. Québec, 2019, 99 minutes.