Star Wars, épisode IX. L’ascension de Skywalker (V.F. de Star Wars, Episode IX: The Rise of Skywalker)

Photo: Walt Disney Pictures Canada

Dans une galaxie lointaine, très lointaine… Ah et puis on s’en fout : depuis le temps, on sait comment ça commence. Ce qu’on veut savoir, c’est comment ça finit. Une tâche quasi insurmontable que celle de clore à satisfaction l’immensément populaire saga créée en 1977. Trois trilogies et quelques chapitres assez moyens plus tard, J.J. Abrams réussit à boucler toutes les boucles ET à réparer les gaffes du précédent opus. À cet égard, la regrettée Carrie Fisher, si marquante en Leia, a droit à une sortie de scène empreinte du respect dû à son rang. Ce, dans le cadre de l’un des plus ingénieux, et émouvant, retournements du film. L’action ne s’essouffle guère, et si la finale s’étire, on sent un réel désir de dire adieu convenablement. Les effets spéciaux sont spectaculaires, à l’instar des décors et panoramas. Les interprètes sont très investis… Bref, on espérait un bon film. Or, on se retrouve avec l’un des meilleurs de la série.

Notre critique complète

Horaire en salles

Star Wars, épisode IX. L’Ascension de Skywalker (Star Wars, Episode IX : The Rise of Skywalker)

★★★★

Science-fiction de J.J. Abrams. Avec Daisy Ridley, Adam Driver, John Boyega, Oscar Isaac, Carrie Fisher, Mark Hamill. États-Unis, 2019, 142 minutes.