Charlie et ses drôles de dames (V.F. de Charlie’s Angels)

Quarante ans plus tard, s’agira-t-il de l’ultime épisode inutile ? Depuis 1976, et après quelques allers-retours entre télé et cinéma, la série Charlie’s Angels mélange toujours talons hauts, agentes très spéciales et bandits de grand chemin. Encore sous les ordres d’un guide suprême que l’on ne voit jamais, ce trio de drôles de dames présente une nouvelle génération d’actrices où domine Kristen Stewart, ici entourée d’un flou identitaire, flanquée de nouvelles venues (Naomi Scott, Ella Balinska), et d’une lieutenante incarnée par Elizabeth Banks. Véritable maître d’oeuvre de cette aventure, comme cinéaste ainsi que scénariste, Banks signe un divertissement léger, tapageur et tape-à-l’oeil, saupoudré de prétentions féministes qui ne surprendront que ceux et celles qui dorment sur leurs deux oreilles depuis 1976.

Horaire en salles

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.

Charlie et ses drôles de dames (V.F. de Charlie’s Angels)

★★ 1/2

Comédie d’espionnage d’Elizabeth Banks. Avec Kristen Stewart, Naomi Scott, Ella Balinska, Elizabeth Banks. États-Unis, 2019, 118 min.