Le Daim

Quelques spectateurs curieux ont eu le bonheur l’an dernier de découvrir Au poste !, une fantaisie policière de Quentin Dupieux dont Bertrand Blier ou Jean-Pierre Mocky aurait pu se réclamer. Ils se réjouiront de son retour rapide sur nos écrans, ayant conservé son humour cinglant et sanglant, sans compter une prémisse d’une absurdité sans nom. Car Jean Dujardin, ici d’un total abandon, vit une véritable symbiose avec un blouson en daim, une fascination qui va le pousser à devenir tout à la fois ventriloque, mythomane, cinéaste et… tueur en série. Dans ce village des Pyrénées, considérant l’étrangeté de la faune locale, dont une serveuse rêvant de devenir une monteuse (Adèle Haenel et sa moue boudeuse), on a presque envie d’aller les rejoindre tellement tout cela baigne dans un climat mystérieux franchement réjouissant.

Notre critique complète

Horaire en salles

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.

Le Daim

★★★ 1/2

Comédie dramatique de Quentin Dupieux. Avec Jean Dujardin, Adèle Haenel, Albert Delpy, Pierre Gommé. France-Belgique, 2019, 77 min.