Xalko

Malheureusement pour eux, les Kurdes, ce peuple sans pays, font une fois de plus les manchettes pour des raisons tragiques, encore victimes d’injustices sanglantes. Avant le dernier tumulte au nord de la Syrie, les cinéastes Sami Mermer et Hind Benchekroun (Les tortues ne meurent pas de vieillesse, Callshop Istanbul) se sont rendus dans le petit village de Xalko en Turquie, là où vivaient les parents de Sami et où survivent encore de nombreuses femmes kurdes. Où sont les hommes ? Ils ont en majorité disparu ou se trouvent sur le chemin de l’exil, une fatalité silencieuse pour des épouses et des mères laissées à elles-mêmes, mais déterminées, dignes, et parfois même pleines d’humour. Avec tendresse et empathie, la caméra scrute les joies, les peines et le dur labeur de ces gardiennes de traditions et d’espérances pour leur famille et leur descendance.

Notre critique complète​

Horaire en salles

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.

Xalko

★★★ 1/2

Documentaire de Sami Mermer et Hind Benchekroun. Québec, 2018, 100 minutes.