Menteur

La quatrième comédie d’Émile Gaudreault avec Louis-José Houde propose du plaisir décuplé… par une nouvelle dimension. Effets spéciaux en sus. Le récit s’appuie sur une théorie aussi loufoque que séduisante. Menteur compulsif, Simon (Houde) ne se rend pas compte du mal qu’il fait à ses proches, en premier lieu à son jumeau Phil (Antoine Bertrand). Une fois Simon puni par des forces supérieures, ses mensonges deviennent réalité et provoquent un chaos parfois gênant, parfois drôle. La distribution de haut calibre mêle, comme d’habitude chez Gaudreault, humoristes et acteurs de formation. Et comprend la présence furtive, hilarante, d’une grande dame du show-biz.

Notre critique complète

Horaire en salles

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.

Menteur

★★★

Comédie d’Émile Gaudreault, Québec, 2019, 111 minutes.