All Is True

Le Laurence Olivier de notre époque, Kenneth Branagh, porte depuis longtemps un amour immodéré à l’oeuvre de William Shakespeare, à la fois comme acteur, comme metteur en scène et comme réalisateur. Il s’attaque maintenant à sa vie, l’incarnant quelques années avant sa mort, de retour auprès de sa famille à Stratford-upon-Avon après un long tumulte créatif à Londres. Véritable cérémonie des adieux, avec l’austérité que cela comporte, All Is True présente un homme ayant fouillé l’âme humaine, mais peu au fait des graves tourments de son propre clan. Il tentera d’apprivoiser ces découvertes en élaborant un jardin visiblement destiné à faire fleurir en lui la paix. Entouré d’acteurs d’une grande noblesse, dont les impériaux Judi Dench et Ian McKellen, Branagh nous offre une démonstration trop souvent académique, soignée aux entournures, mais en quête d’un minimum de bruit et de fureur.

Notre critique complète

Horaire en salles

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le courrier des écrans. Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.

All Is True

★★★

Drame biographique de Kenneth Branagh. Avec Kenneth Branagh, Judi Dench, Ian McKellen, Freya Durkan. Grande-Bretagne, 2018, 101 minutes.