Peterloo (V.O.)

Manchester, le 16 août 1819. Venue réclamer une meilleure représentation au Parlement dans un contexte de pauvreté, une foule pacifique est prise d’assaut par la cavalerie. Avec ce film choral consacré au massacre de Peterloo, Mike Leigh offre une fresque couvrant l’entièreté du spectre social, du travailleur indigent au prince régent. Chaque faction évolue qui plus est au sein d’une reconstitution méticuleuse. À l’impression de justesse engendrée s’ajoute celle de contempler un tableau vivant, superbe direction photo aidant. Toutefois, ce scrupule formel se retourne un peu contre le film, qui souffre d’une progression laborieuse. Comme si, soucieux avant tout de l’authenticité des situations, le cinéaste en avait négligé leur agencement. Une fois n’est pas coutume chez Leigh, mais on se surprend à pousser un petit bâillement en dépit de la pertinence du contenu. Il manque à cette fresque-là un souffle épique pour qu’elle s’anime.

Notre critique complète

Horaire en salles

Peterloo (V.O.)

★★★

Chronique historique de Mike Leigh. Avec Rory Kinnear, Ian Mercer, Nico Mirallegro, Maxine Peake, Pearce Quigley. Grande-Bretagne, 2018, 154 minutes.