Godzilla. Roi des monstres

En aura-t-on fini un jour avec Godzilla, cette créature dont on n’arrive plus à faire le décompte des déclinaisons cinématographiques ? Depuis qu’Hollywood s’en est entiché pour le gonfler à l’hélium du numérique, on en vient à s’ennuyer des versions en caoutchouc de notre enfance. Cinq ans après la dernière catastrophe — dans tous les sens du terme… —, la créature dopée au nucléaire revient à l’avant-scène, avec quelques personnages de l’épisode précédent incarnés par certains acteurs visiblement sous la domination de leur agent. Michael Dougherty (Trick’r Treat, Krampus) gère le tout selon la méthode du blockbuster pétaradant, atteignant un niveau d’agression sonore inégalé. Les cris et rugissements martèlent les péripéties de ce monde au bord de l’Apocalypse, mais surtout du vide.

Notre critique complète

Horaire en salles

Godzilla. Roi des monstres (V.F. de Godzilla: King of the Monsters)

★★

Science-fiction de Michael Dougherty. Avec Vera Fermiga, Kyle Chandler, Sally Hawkins, Bradley Whitford. États-Unis, 2019, 131 minutes.