M

Les juifs ultra-orthodoxes sont coupés du monde et cultivent ardemment cette distance. Mais les frontières avec la modernité deviennent de plus en plus poreuses, surtout quand des membres qui ont quitté leur communauté reviennent la hanter avec leurs blessures de victimes d’abus sexuels. Aujourd’hui dans la trentaine, l’acteur et chanteur Menahem Lang croyait avoir pansé ses plaies, mais revenir dans le quartier Bnei Brak, en périphérie de Tel-Aviv, signifie un douloureux retour en arrière. Avec la documentariste Yolande Zauberman qui le suit à la trace, principalement la nuit, voilà que sa seule présence, parfois tapageuse, libère une parole longtemps étouffée et des traumatismes bien enfouis. Cette virée au pays des hommes en noir laissera poindre une lueur d’espoir, un léger réconfort grâce à une caméra fouineuse, impudique, parfois même thérapeutique.

Notre critique complète

Horaire en salles

M

★★★ 1/2

Documentaire de Yolande Zauberman. France, 2018, 106 minutes. En hébreu et en yiddish avec sous-titres français.