Premières de classe

En apprenant que plusieurs de leurs pairs cancres, et moqueurs, ont comme elles été admis dans des universités sélectes, deux amies très studieuses décident de faire la fête à la veille de la remise des diplômes. Tout est là, tout de suite : la répartie énergique, la vivacité et le tempérament conquérant d’Amy et Molly, héroïnes hors clichés incarnées avec un brio comique remarquable par Beanie Feldstein et Kaitlyn Dever. Si, après des actes 1 et 2 époustouflants, certains détours tardifs « johnhughesques » convainquent moins, l’humour, lui, continue de fonctionner de bout en bout. Cela, grâce au sens de l’observation aiguisé des auteures. Qui plus est, le scénario offre des personnages et des situations évitant les lieux communs, ou détournant ceux-ci pour mieux les satiriser. À la réalisation, Olivia Wilde affiche une parfaite assurance, ne craignant ni les ruptures de ton ni les apartés de style. Irrésistible.

Notre critique complète

Horaire en salles

Premières de classe

★★★★

Comédie d’Olivia Wilde. Avec Beanie Feldstein, Kaitlyn Dever, Noah Galvin, Austin Crute, Skyler Gisondo, Billie Lourd. États-Unis, 2019, 105 minutes.