Trois nouveaux films «Star Wars» sur les écrans à partir de 2022

« The Rise of Skywalker » (dans les salles en décembre 2019) mettant un terme à la saga originale entamée en 1977, deux nouvelles trilogies séparées sont en projet dans l’univers prolifique créé par George Lucas.
Photo: Daniel Boczarski / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP « The Rise of Skywalker » (dans les salles en décembre 2019) mettant un terme à la saga originale entamée en 1977, deux nouvelles trilogies séparées sont en projet dans l’univers prolifique créé par George Lucas.

Trois nouveaux films de l’univers Star Wars arriveront sur les écrans à partir de décembre 2022, à raison d’un tous les deux ans, ont annoncé mardi les studios Disney, qui ont également décidé de repousser d’un an la sortie d’Avatar 2 (décembre 2021).

The Rise of Skywalker (dans les salles en décembre 2019) mettant un terme à la saga originale entamée en 1977, « trois nouveaux films Star Wars qui n’ont pas encore de titre sortiront le week-end précédent Noël tous les deux ans à compter de 2022 », écrit Disney dans un communiqué.

Sollicité par l’AFP, Disney, qui a racheté en 2012 Lucasfilm, n’a donné aucun détail sur ces trois nouveaux films.

Deux nouvelles trilogies séparées sont en projet dans l’univers prolifique créé par George Lucas, l’une par les concepteurs de la série Game of Thrones et l’autre par Rian Johnson, qui avait réalisé l’épisode 8 Les Derniers Jedi.

Mais on ignore si ces trois nouveaux films programmés pour 2022, 2024 et 2026 constitueront une trilogie à part entière, alterneront des épisodes des deux trilogies ou comprendront des épisodes autonomes, à la manière de Rogue One : A Star Wars Story ou Solo.

C’est précisément après des recettes (relativement) décevantes de Solo que le grand patron de Disney, Bob Iger, avait souhaité ralentir le rythme quasi-industriel de sortie des films de l’univers Star Wars.

De six films en 38 ans, le rythme est passé à quatre en deux ans et demi, entre L’éveil de la force, en décembre 2015, et Solo, en mai 2018.

« J’ai pris la décision de la cadence, et en y repensant, je pense que l’erreur que j’ai faite — c’est ma responsabilité — a été d’aller un peu trop, trop vite », avait reconnu Bob Iger en septembre dernier, disant vouloir pour la suite « être un peu plus prudent sur le volume et la cadence. »

Les studios Disney ont également annoncé mardi repousser d’un an la sortie de la suite d’Avatar, le film de James Cameron qui détient encore à ce jour le record de recettes en salles (2,79 milliards de dollars), menacé toutefois par la performance super-héroïque d’Avengers : Endgame.

Avatar 2, « qui développe le monde trépidant de Pandora », sortira en décembre 2021, Avatar 3 en décembre 2023, et ainsi de suite jusqu’à Avatar 5 en 2027, précise le communiqué de Disney.