The Grizzlies

Dans cette petite communauté du Nunavut, il y a à peine quelques années, le décrochage scolaire n’était rien en comparaison de tout ce qui se produisait autour : toxicomanie, violence familiale, suicides, etc. C’est dans ce contexte explosif que débarque un enseignant zélé (Ben Schnetzer), et blanc, qui sauvera une bande de jeunes d’un désoeuvrement mortifère. Basée sur une histoire vraie, peuplée de bonnes intentions, cette leçon de courage à la sauce canadienne signée Miranda de Pencier en respecte toutes les étapes, tous les codes. Même s’il n’y a franchement rien de nouveau sous ce soleil de l’Arctique, cette apologie du mieux-être par le sport apparaît comme une leçon nécessaire. Une bande de jeunes acteurs autochtones porte ce message avec beaucoup de conviction.

Notre critique complète

Horaire en salles

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le courrier des écrans. Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.

The Grizzlies

★★★

Drame sportif de Miranda de Pencier. Avec Ben Schnetzer, Emerald MacDonald, Paul Nutarariaq, Ricky Marty-Pahtaykan. Canada, 2018, 106 minutes.