Longue vue sur le court a cinq ans

Le festival international de courts métrages du Sud-Ouest de Montréal Longue vue sur le court bat son plein. L’événement, qui se tient pour une 5e année, bénéficie de la présence à titre de porte-parole du comédien Martin Dubreuil. Le 28 avril, ce dernier participera à une discussion sur le passage du court au long. Suivra une projection du film À tous ceux qui ne me lisent pas, de Yan Giroux. La veille, le tandem formé par Rémi St-Michel et Éric K. Boulianne, derrière le court Petit frère et le long Avant qu’on explose, aura exploré cette même question sous l’angle de la réalisation et l’écriture. La sélection compte 90 courts de plus d’une quinzaine de pays. Le Québec est représenté par quelque 50 films. Un jury présidé par le critique Michel Coulombe dévoilera son palmarès le 28 avril. La Maison de la culture Marie-Uguay ainsi que le Théâtre Paradoxe accueillent la fête cinéphile. Infos : longuevuesurlecourt.com

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.