Teen Spirit (V.O.)

Passionnée de chant, une adolescente désargentée s’inscrit à un concours télévisé à l’insu de sa mère. Cela, avec l’aide d’un ténor déchu qui croit en cette aspirante vedette pop. Teen Spirit a beau arborer des atours contemporains, il s’agit d’un conte de fées. À maints égards, ce premier long de Max Minghella constitue une variation de films tels Fame et Flashdance « revampée » pour l’ère Britain’s Got Talent et autres The Voice. Il y a quelque chose d’attachant dans le rêve pourtant pas original de Violet, qui souhaite chanter, certes, mais qui désire surtout s’élever au-dessus de ce qu’on lui a toujours affirmé être son lot. Formule éculée, mais éprouvée. Elle Fanning, qui possède la voix requise pour rendre la proposition crédible, s’avère merveilleuse. À terme, il eût toutefois été intéressant que Minghella s’inspire de son héroïne et aspire à davantage. Tel quel, son film fonctionne, mais à la hauteur de ses modestes ambitions.

Notre critique complète

Horaire en salles

 

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le courrier des écrans. Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.

Teen Spirit (V.O.)

★★★

Drame musical de Max Minghella. Avec Elle Fanning, Zlatko Buric, Agnieszka Grochowska, Rebecca Hall. Grande-Bretagne–États-Unis, 2018, 92 minutes.