Tanguy, le retour

Seize ans se sont écoulés depuis que ce cher Tanguy (Éric Berger) a quitté le nid familial. Jadis dans la vingtaine, le voici qui retontit, à 44 ans, chez papa (André Dussollier) et maman (Sabine Azéma). Il ne lèvera plus l’ancre, comme attendu. Et il n’est pas seul. Malgré de nouveaux personnages, Tanguy, le retour colle à ce point au si séduisant Tanguy (2001) qu’il manque de fraîcheur, s’embourbe dans un récit insipide et malhabile. On n’assiste plus à un conflit de générations, mais à un choc culturel, par le biais d’une famille chinoise qui trouble la quiétude parisienne. Il est loin l’Étienne Chatiliez du Bonheur dans le pré ou de Tatie Danielle.

Notre critique complète

Horaire en salles

 

Tanguy, le retour

★★

Comédie d’Étienne Chatiliez. Avec Sabine Azéma, André Dussollier, Éric Berger, France, 2019, 93 minutes.