Amanda

Cette tragédie parisienne post-attentat sur la résilience est une oeuvre de sensibilité et d’humanité. Mikhaël Hers (Ce sentiment de l’été), poète du deuil, offre ici à Vincent Lacoste (Les beaux gosses) un grand rôle de fragilité, celui d’un jeune homme charmant et immature que la mort tragique de sa soeur force à élever sa nièce de sept ans. La petite Isaure Multrier éblouit par sa maturité et son naturel. Souci du détail, amour inquiet pour Paris filmé avec tendresse, Amanda, finement mis en scène, porte une émotion et une vérité.

Notre critique complète

Horaire en salles

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le courrier des écrans. Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.

Amanda

★★★★

Drame de Mikhaël Hers. Avec Vincent Lacoste et Isaure Multrier. France, 207 minutes.