Poursuite de sang froid (V.F. de Cold Pursuit)

Après que son fils a été tué par les sbires d’un gros trafiquant, un conducteur de déneigeuse remonte jusqu’audit baron en semant la mort à chaque échelon. L’ennui avec ce mélange de thriller et de comédie noire est que le résultat n’est ni très stressant ni très drôle. Mal modulées, les deux approches se cannibalisent. L’antagoniste n’est en outre guère menaçant, de telle sorte qu’on ne craint jamais pour le héros. En père vengeur, Liam Neeson joue encore une machine humaine déterminée et peu loquace, son fonds de commerce depuis L’enlèvement (Taken). Quoique la redite soit peut-être de mise puisqu’il s’agit d’un remake d’un film norvégien par son réalisateur original, Hans Petter Moland, ici technicien adéquat mais directeur d’acteurs défaillant. Ah, et pour qui serait appâté par la présence de l’excellente Laura Dern, elle est vite éjectée du récit. Dans les circonstances, c’est ce qui pouvait lui arriver de mieux.

Notre critique complète

Horaire en salles

Poursuite de sang froid (V.F. de Cold Pursuit)

★ 1/2

Thriller de Hans Petter Moland. Avec Liam Neeson, Tom Bateman, William Forsythe, Emmy Rossum, Julia Jones, Laura Dern. États-Unis, 2018, 118 minutes.