Des histoires inventées

Réalisé par Jean-Marc E. Roy, «Des histoires inventées» fait honneur à son iconoclaste sujet. En cela que la forme de ce documentaire consacré à André Forcier est tout sauf classique. Forcier qui, généreux de sa flamme, revisite ses films sans ordre précis sinon celui que commande la teneur d’un propos générant ses propres enchaînements. Tandis que le cinéaste commente sa filmographie, des pans de celle-ci revivent autour de lui. Le plus beau, et il fallait y penser tant c’est brillant, réside dans ce que les interprètes desdits films viennent pour l’occasion (ré)incarner leurs rôles d’antan, l’allure d’à présent, mais tels qu’autrefois. Ces personnages, Forcier les appelle ses fantômes. Justement, au terme de cette procession des fantômes des films passés, on se dit que rarement hantise aura été si plaisante. Que voilà un hommage passionnant à un grand.

Notre critique complète

Horaire en salles

Des histoires inventées

★★★★

Documentaire de Jean-Marc E. Roy. Québec, 2018, 71 minutes.