Le film «Vice» en tête avec 6 nominations aux Golden Globes

Christian Bale incarne le vice-président Dick Cheney dans le film «Vice».
Photo: Mars Films Christian Bale incarne le vice-président Dick Cheney dans le film «Vice».

Vice, film biographique consacré à l’ascension politique de l’ancien vice-président américain Dick Cheney, a récolté jeudi le plus grand nombre de nominations pour les Golden Globes, qui inaugurent la saison des prix à Hollywood et ouvrent souvent la voie aux Oscar.

Sélectionné à six reprises, le film d’Adam McKay avec Christian Bale dans le rôle de Dick Cheney (sortie le 25 décembre aux États-Unis) devance de peu A Star Is Born, drame romantique qui décroche cinq nominations.

Remake d’un film de 1937, A Star Is Born marque les débuts derrière la caméra de Bradley Cooper (The Hangover, American Sniper), qui joue aussi le rôle d’un chanteur de country alcoolique dont la carrière est sur le déclin. Il fait la connaissance et tombe amoureux d’une chanteuse interprétée par la popstar Lady Gaga, qui a très favorablement surpris critiques et spectateurs dans ce rôle.

Photo: HBO La série de Jean-Marc Vallée «Sharp Objects», dans laquelle Amy Adams détient le rôle principal, a été nommée dans la catégorie «minisérie».

À égalité avec cinq citations, les Golden Globes — qui seront remis le 6 janvier — ont retenu La favorite et son trio d’actrices en vogue (Olivia Colman en reine Anne, Rachel Weisz et Emma Stone qui se disputent ses faveurs) et Green Book, qui met aux prises Mahershala Ali (Oscar du meilleur second rôle dans Moonlight) et Viggo Mortensen, tous deux cités.

Cette comédie originale conte l’histoire d’un pianiste classique noir qui décide de louer les services d’un gros bras d’origine italienne pour lui servir de chauffeur lors d’une tournée dans le sud des États-Unis, au coeur des années 1960.

L’année Spike Lee

BlacKkKlansman, film de Spike Lee inspiré par l’histoire réelle d’un policier noir ayant infiltré le Ku Klux Klan, et le très attendu Retour de Mary Poppins avec Emily Blunt dans le rôle-titre complètent le podium pour cette 76e édition des Golden Globes, avec quatre nominations chacun.

Dans la catégorie des meilleurs films dramatiques, A Star Is Born affrontera BlacKkKlansman, mais aussi le superhéros Black Panther et Si Beale Street pouvait parler. Cette nouvelle oeuvre de Barry Jenkins, réalisateur de Moonlight qui a reçu l’Oscar du meilleur film en 2017, raconte l’histoire d’un jeune couple noir dans le Harlem des années 1970 et les obstacles que son amour doit traverser, sur fond de racisme et d’erreur judiciaire.

Bohemian Rhapsody, qui redonne vie au leader du groupe Queen, Freddie Mercury, est également en lice.

Côté « meilleure actrice », la débutante Lady Gaga trouvera sur son chemin des comédiennes confirmées, comme Glenn Close (The Wife), Nicole Kidman (Destroyer) et Rosamund Pike, qui pourrait bien remporter le titre avec A Private War, où elle incarne Marie Colvin, reporter de guerre tuée en Syrie en 2012.

Bradley Cooper affrontera quant à lui Willem Dafoe (Vincent Van Gogh dans At Eternity’s Gate), John David Washington (BlacKkKlansman) et surtout Rami Malek et son étonnante performance en Freddie Mercury. Bradley Cooper est aussi nommé dans la catégorie des meilleurs réalisateurs, avec Adam McKay (Vice), Peter Farrelly (Green Book) et Spike Lee.

« J’ai appris ces nominations pour BlacKkKlansman entre deux cours à mes étudiants de la New York University, car j’enseigne le jeudi. Le premier mot qui m’est venu à l’esprit est “BOOM SHAKALAKA” », a déclaré Spike Lee.

Les honneurs pour Roma

La compétition s’annonce également rude dans la catégorie « comédie » entre le film à succès Crazy Rich Asians, Lafavorite, Green Book, Le retour de Mary Poppins et Vice. À noter la présence parmi les nommés de Charlize Theron pour Tully et de Robert Redford pour The Old Man The Gun.

Le Mexicain Alfonso Cuarón, oscarisé pour Gravity en 2014, est en nomination dans la catégorie « Meilleur réalisateur » et son film Roma est également retenu dans la catégorie « Meilleur film en langue étrangère », aux côtés de Capharnaüm (Liban), de Girl (Belgique) et d’Une affaire de famille (Japon), Palme d’or à Cannes cette année. Il est également sélectionné dans la catégorie du « Meilleur scénario », ce qui augure bien de son parcours vers les Oscar, selon certains experts d’Hollywood.

« Si vous voulez utiliser les Golden Globes pour savoir qui aura l’Oscar du meilleur film, regardez le « meilleur réalisateur ». C’est la meilleure catégorie pour prédire dans quel sens ça va aller », a écrit sur Twitter Sasha Stone, fondatrice du site Awardsdaily qui suit de près les récompenses hollywoodiennes depuis près de 20 ans.

Côté films d’animation, Les indestructibles 2, L’île aux chiens, Mirai, Ralph 2.0 et Spider-Man : New Generation sont sélectionnés.

Mais les Golden Globes récompensent aussi les oeuvres de télévision, de plus en plus prisées des spectateurs et de plus en plus rentables, et donc courtisées par Hollywood.

En écho aux Emmy Awards décernés en septembre, les Golden Globes ont mis en avant The Assassination of Gianni Versace : American Crime Story, en tête avec quatre nominations, mais aussi des séries sorties trop tardivement pour concourir aux Emmys. Parmi elles, la minisérie sombre de HBO Sharp Objects, Homecoming (Amazon) avec Julia Roberts dans le rôle principal et la comédie de Netflix La méthode Kominsky, avec Michael Douglas.

Principaux prix d'interprétation

Meilleure actrice, drame:

  • Glenn Close, «The Wife»;
  • Lady Gaga, « A Star is Born »;
  • Nicole Kidman, « Destroyer »;
  • Melissa McCarthy, « Can You Ever Forgive Me? » (« Pourras-tu me pardonner un jour? »);
  • Rosamund Pike, « A Private War » (« Une guerre privée »)

Meilleur acteur, drame:

  • Bradley Cooper, «A Star is Born»;
  • Willem Dafoe, « At Eternity’s Gate » (« À la porte de l’éternité »);
  • Lucas Hedges, « Boy Erased » (« Garçon effacé »);
  • Rami Malek, «Bohemian Rhapsody»;
  • John David Washington, « BlacKkKlansman »

Meilleure actrice, comédie:

  • Emily Blunt, «Mary Poppins Returns»;
  • Olivia Colman, «The Favourite»;
  • Elsie Fisher, «Eighth Grade»;
  • Charlize Theron, «Tully»;
  • Constance Wu, « Crazy Rich Asians »

Meilleur acteur, comédie:

  • Christian Bale, « Vice »;
  • Lin-Manuel Miranda, « Mary Poppins Returns »;
  • Viggo Mortensen, «Green Book»;
  • Robert Redford, « The Old Man & The Gun »;
  • John C. Reilly, «Stan & Ollie»