L’autre Rio

Alors que Rio brille sous le feu des projecteurs du monde entier durant les Jeux olympiques de 2016, la documentariste Émilie B. Guérette braque sa caméra sur la communauté qui squatte un ancien immeuble fédéral brésilien, dans une favela à deux pas du stade de Maracana où se déroulent les Jeux. Entre les tirs opposant la police et les narcotrafiquants, qui règnent sur les lieux, des familles entières vivent leur quotidien, des enfants grandissent, et des mères espèrent. Si le rythme du film est lent, on sent bien que c’est parce qu’il a fallu du temps pour apprivoiser cette communauté, blessée par divers traumatismes. « Il y a beaucoup de tristesse et de morts [dans cet immeuble], dit une femme qui y habite. Seuls ceux qui vivent ici le savent. » Pour plusieurs, comme pour cette mère qui fait vivre ses sept enfants en vendant des bonbons, cette vie dans l’immeuble est plus confortable que celle vécue avant, dehors, sous les escaliers du stade de Maracana. C’est le cas aussi pour cette jeune femme, qui a vécu dans la rue à partir de l’âge de 12 ans et qui attend la fin des Olympiques pour reprendre son travail de squeegee. « Ils disent que ça donne une mauvaise image aux étrangers », dit-elle.

Horaire en salles

L’autre Rio

★★★

Documentaire d’Émilie B. Guérette, Québec, 2017, 88 minutes.