Menu alléchant à Cinemania

Le festival Cinemania, qui célèbre le cinéma d’expression francophone, se tiendra dans la Métropole du 1er au 11 novembre. Comme par le passé, la programmation concoctée par le directeur général Guilhem Caillard et son équipe a de quoi mettre les cinéphiles en appétit, soit quelque 67 films, dont 50 avant-premières diverses. On est impatient de voir le film d’ouverture Doubles vies (non-fiction), signé Olivier Assayas, qui retrouve Juliette Binoche après Sils Maria. Idem pour Maya, de Mia Hansen-Løve, Mademoiselle de Jonquières, d’Emmanuel Mouret, qui sera présent avec sa vedette, Édouard Baer, Le monde est à toi, de Romain Gavras, dont la présence est également confirmée… L’acteur belge Olivier Gourmet, invité d’honneur cette année, accompagnera quatre oeuvres : L’échange des princesses, de Marc Dugain, Ceux qui travaillent, d’Antoine Russbach, Un peuple et son roi, de Pierre Schoeller, et, en clôture, Edmond, d’Alexis Michalik, sur la création de Cyrano de Bergerac. Les autres invités attendus incluent notamment Élodie Bouchez (Pupille), Yves Jacques (Un homme pressé), Monia Chokri (Pauvre Georges, Emma Peeters) et Gilles Lellouche (Le grand bain). Sans oublier Mathieu Kassovitz (Sparring), qui se prêtera à l’exercice de la leçon de maître. Fidèle à son mandat de faire rayonner les films de langue française, Cinemania présente ceux-ci avec sous-titres anglais.