Volontaire

Enrôlée dans la marine à l’École navale de Brest, Laure (parfaite Diane Rouxel) ne sait pas trop ce qu’elle est venue faire là, quoi qu’elle ait affirmé à sa famille effarée. Dans les mois qui suivront, elle trouvera ses repères et, surtout, sa place. Désignée nouvelle assistante du directeur des études, le stoïque commandant Rivière (impeccable Lambert Wilson), elle ébranlera ce dernier alors qu’une sorte d’attirance sublimée se dessinera entre eux, elle poussant, lui maintenant une distance. Coécrit et réalisé avec tact et élégance par Hélène Fillières, ce film aux accents littéraires étonnants, en porte-à-faux avec une certaine image d’un militarisme frustre, donne à voir une héroïne correspondant en tout point au titre. Laure est maîtresse de son destin de bout en bout et tient tête chaque fois qu’on tente de la caser dans une perception d’elle-même à laquelle elle n’adhère pas. Un récit d’apprentissage atypique et prenant.

Notre critique complète

Horaire en salles 

Volontaire

★★★ 1/2

Étude de mœurs d’Hélène Fillières. Avec Diane Rouxel, Lambert Wilson, Corentin Fila, Josiane Balasko. France, 2018, 101 minutes.