Une étoile est née (V.F. de A Star is Born)

Photo: Warner Bros.

On exagère à peine en disant que cette histoire-là a été racontée mille fois — quatre versions officielles pour maintes officieuses. Fort d’une chimie palpable avec sa partenaire Lady Gaga, voici que Bradley Cooper, aussi réalisateur et coscénariste, s’y attelle à son tour. Gaga affiche un naturel désarmant en aspirante chanteuse face à Cooper, très habité en idole country-rock sur le déclin. À cet égard, le surcroît d’attention accordé à la déchéance de ce personnage engendre des longueurs alors que l’acteur-réalisateur se regarde jouer. Certaines défaillances de montage heurtent également la temporalité. En revanche, la critique de l’industrie musicale qui broie l’authenticité, enjeu propre à cette mouture-ci, est bien développée. En cela, le jeu de miroirs entre la trajectoire réelle de Gaga et son personnage est fascinant. Il en résulte une variation prenante, voire électrisante lorsque chante Lady Gaga.

Notre critique complète

​Horaire en salles

Une étoile est née (V.F. de A Star is Born)

★★★ 1/2

Drame musical de Bradley Cooper. Avec Bradley Cooper, Lady Gaga, Sam Elliott, Dave Chappelle, Andrew Dice Clay. États-Unis, 2018, 135 minutes.