Place publique

Le cinquième film du tandem formé par Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri (Le goût des autres, mais aussi Un air de famille pour Klapisch, entre autres) constitue une sorte de « best of », alors qu’une pendaison de crémaillère dans un manoir champêtre devient le théâtre de divers quiproquos. Entre causticité et marivaudages, les coauteurs proposent un récit choral, leur spécialité, en filigrane duquel ils intègrent différentes marottes et préoccupations tels la célébrité, la famille et les contrastes entre vies publiques et vies privées. Le sort du monde est abordé, en surface… Comme à l’accoutumée, les dialogues ciselés abondent, quoique ceux-ci ronronnent plus qu’ils pétillent. Jusqu’au troisième acte un peu mou, l’ensemble maintient un mouvement allègre auquel s’accorde la mise en scène fluide de Jaoui. Il en résulte un film confortable, non dénué de moments inspirés, mais moins stimulant que ce à quoi l’on s’attend du duo au meilleur de sa forme.

Notre critique complète

​Horaire en salles

Place publique

★★★

Comédie dramatique d’Agnès Jaoui. Avec Léa Drucker, Jean-Pierre Bacri, Agnès Jaoui, Nina Meurisse, Kévin Azaïs. France, 2018, 98 minutes.