Déchaînée (VF de Peppermint)

Dix ans après Taken, ce film de gros bras avec un Liam Neeson, alors totalement à contre-emploi, le cinéaste français Pierre Morel reprend la formule, et cette fois la féminise avec l’aide de Jennifer Garner, pas étrangère à ces univers athlétiques (Elektra, la série Alias). Cette petite variation sur le même thème, celui du parent aux abois devant sa famille blessée, reprend tous les clichés du genre, s’aventurant dans un Los Angeles où les armes circulent plus facilement que les individus. Et bien sûr, tous ceux qui entourent cette héroïne ayant mis cinq ans à opérer sa transformation en déesse du carnage (ça fera sûrement l’objet d’une suite), qu’ils soient policiers ou trafiquants de drogues, vont goûter à sa médecine. Celle-ci a d’ailleurs un arrière-goût prononcé de déjà-vu.

Notre critique complète

​Horaire en salles

★★ 1/2

Thriller de Pierre Morel. Avec Jennifer Garner, Richard Cabral, John Ortiz, John Gallagher Jr. États-Unis, 2018, 102 minutes.