Le Grand Prix des Amériques à un cinéaste hongrois

Photo: Festival des films du monde Le film «Curtiz», du Hongrois Tamas Yvan Topolanszky, a obtenu le Grand Prix des Amériques au FFM.

Conclu lundi, le 42e Festival des films du monde (FFM) a annoncé le lendemain les lauréats de ses différents prix. C’est le cinéaste hongrois Tamas Yvan Topolanszky qui a obtenu le Grand Prix des Amériques, pour son premier long métrage Curtiz. Le film se penche sur le cinéaste d’origine hongroise Michael Curtiz alors qu’il s’apprête à tourner son chef-d’oeuvre, Casablanca. Parmi les autres titres cités, notons Vagabonds du Ghanéen Amartei Armar, premier prix dans la section des courts métrages, et Icelander, de Nils Oliveto, seul Canadien lauréat. Le Montréalais a remporté le 2e prix du côté des documentaristes. Rappelons que le FFM, festival compétitif, mettait en jeu près d’une vingtaine de récompenses. La composition du jury principal n’a cependant jamais été dévoilée dans sa totalité (l’identité d’un juré a été tenue secrète depuis le début) et aucun détail n’a été donné concernant les catégories secondaires, comme les documentaires, les films chinois ou les premières oeuvres.