Shock and Awe

La crise des médias n’apparaît pas comme une crise d’inspiration pour Hollywood : le quatrième pouvoir est plus que jamais sous sa loupe (Spotlight, Truth, The Post, etc.), et Rob Reiner (LBJ, Misery) y ajoute sa pierre avec Shock and Awe. Ce pan peu glorieux de l’histoire de la presse américaine, massivement rangée derrière le gouvernement Bush pour justifier la guerre en Irak en 2003 avec les chimériques armes de destruction massive de Saddam Hussein, prend ici une tournure héroïque. Les journalistes de l’agence Knight Ridder ont été parmi les seuls à déconstruire ces mensonges, une traversée du désert illustrée avec efficacité, mais un penchant avoué pour la grandiloquence et les leçons prémâchées de géopolitique. De grands acteurs comme Woody Harrelson et Tommy Lee Jones cautionnent cette démarche par leur seule présence, mais le scénario signé Joey Hartstone les transforme en figures schématiques, sans compter le caractère accessoire des personnages féminins. Un douloureux rappel du passé, mais surtout un film pour les accros de l’info.

Shock and Awe

★★ 1/2

Film de Rob Reiner. Avec Woody Harrelson, James Marsden, Rob Reiner, Tommy Lee Jones. États-Unis, 2018, 90 min.