Une part d’ombre

Photo: Axia Films

Sur quoi repose une bonne réputation ? Sur pas grand-chose, s’il faut en croire Samuel Tilman dans son premier long métrage de fiction, qui reprend les motifs du « faux coupable » et leurs impacts sur l’existence de la victime. Or, le cinéaste s’intéresse aussi à ceux sur son entourage, sa famille, certes, mais aussi un groupe d’amis que l’on croit au départ unis à la vie à la mort. Après des vacances en France, David (Fabrizio Rongione), un enseignant belge, passe vite de témoin à suspect dans une affaire criminelle sur les lieux où lui et ses amis ont pris du bon temps. Peut-on croire que ce père dévoué et mari exemplaire puisse être un meurtrier ? Le déballage de sa vie privée plongera tout le monde dans un doute profond, véritable enjeu d’un film qui se plaît aussi à brouiller les pistes autour d’un meurtre aussi crapuleux que mystérieux.

Notre critique complète

Horaire en salles

Une part d’ombre

★★★

Thriller de Samuel Tilman. Avec Fabrizio Rongione, Natacha Régnier, Baptiste Lalieu, Myriem Akheddiou, Belgique-France-Suisse, 2017, 94 minutes.