American Animals (V.O.)

Photo: Cinéma du Parc

En 2004, quatre étudiants blasés tentèrent de dérober un lot de livres anciens de la bibliothèque de l’Université Transylvania, dans le Kentucky. Bart Layton revient sur cet événement improbable dans une docufiction tragicomique d’un ludisme grinçant où les niveaux de simulacres se superposent en créant davantage de faux-semblants. Le cinéaste va jusqu’à « faire jouer » les vrais malfaiteurs dans des passages de la reconstitution avec acteurs tout en recourant, inversement, à des comédiens peu connus pour incarner les supposés « vrais » parents des garçons dans des segments non plus documentaires, mais documenteurs. Il en résulte le portrait de criminels privilégiés. Ils sont mâles, blancs, et issus de milieux aisés (classe moyenne à richesse pure), un aspect que le film n’aborde jamais explicitement et qui n’en devient que plus patent. Sans le nommer, Layton cerne un désœuvrement moral qui fascine et glace à la fois.

Notre critique complète

Horaire en salles

American Animals (V.O.)

★★★★

Docufiction de Bart Layton. Avec Barry Keoghan, Evan Peters, Jared Abrahamson, Blake Jenner, Ann Dowd, Udo Kier. États-Unis, 2018, 116 minutes.