Avec amour, Simon (V.F. de Love, Simon)

Simon, 17 ans, cache un secret à sa famille et à ses amis : il est gai. Mis au courant par inadvertance, un camarade de classe décide de le faire chanter. Présenté comme la première comédie romantique gaie pour adolescents produite par Hollywood (bien après les percées du cinéma indépendant), Avec amour, Simon est dans cette niche précise, oui, un film précurseur. Ça n’en fait pas un grand film. Une réalisation générique et un désir net de ne pas choquer se traduisent par un manque de mordant. Dans cet univers-là, un enjeu comme l’intimidation est vite réglé et la violence homophobe n’existe pas. Idem pour les réactions des proches, idéales, voire idéalisées. Cela étant, dans un pays où le président a démantelé différentes politiques visant à contrer la discrimination envers la communauté LGBTQ, un film comme celui-ci fait oeuvre utile. Qui plus est, le récit est attendrissant, drôle, et les jeunes interprètes sont formidables.

Notre critique complète

Horaire en salles

Avec amour, Simon (V.F. de Love, Simon)

★★★

Comédie romantique de Greg Berlanti. Avec Nick Robinson, Katherine Langford, Alexandra Shipp, Jorge Lendeborg Jr. États-Unis, 2018, 110 minutes.

À voir en vidéo