«The Party»: fracture comique

Tourné pendant le référendum du Brexit, «The Party» est, de l’aveu de Sally Potter, un film politique.
Photo: Entract Films Tourné pendant le référendum du Brexit, «The Party» est, de l’aveu de Sally Potter, un film politique.

La première image du film The Party, une farce grinçante, est celle d’un heurtoir à tête de lion. Derrière le panneau massif, on devine luxe et raffinement. Coup de théâtre : la porte s’ouvre sur une femme certes élégamment vêtue, mais qui brandit un revolver. La suite révèle comment elle en est arrivée là en poursuivant sur le principe des apparences trompeuses.

L’action démarre — et demeurera confinée — dans une maison cossue de Londres. Janet, la femme au fusil, s’affaire en cuisine avec entrain tout en répondant à des appels de félicitations. C’est que Janet vient d’être promue à un poste clé dans le parti d’opposition.

Pendant ce temps, au salon, son mari, Bill, cuve son vin. L’air morose, il reste indifférent au défilé des invités : April la cynique, Gottfried son conjoint zen, Martha la professeure d’études féministes, Jinny son épouse enceinte et Tom le banquier « coké ». Seule absente : Marianne, la fiancée de ce dernier.

Bientôt, on ne parlera plus que d’elle.

Prise de position

Tourné pendant le référendum du Brexit, The Party est, de l’aveu de Sally Potter, un film politique. Lors de cette soirée qui dérape, le thème de la rupture, voire de la cassure, est en effet central : les couples éclatent et les idéaux foutent le camp sur fond de compromis et de turpitudes diverses.

Éprise de danse (The Tango Lesson), la cinéaste chorégraphie avec aisance — quoique The Party n’échappe pas à une certaine théâtralité — les déplacements frénétiques de sa remarquable distribution. Laquelle maintient une stylisation de jeu hilarante qui s’arrête juste avant la caricature.

Quant à la direction photo en noir et blanc, elle participe à cette notion de contraste qui se trouve au coeur de la démonstration ; une évocation visuelle de la nature des personnages qui professent une chose pour mieux faire son contraire.

Un film politique, disait-on.

The Party (V.O.)

★★★ 1/2

Comédie satirique de Sally Potter. Avec Kristin Scott Thomas, Patricia Clarkson, Timothy Spall, Emily Mortimer, Cherry Jones, Bruno Ganz, Cillian Murphy. Grande-Bretagne, 2017, 71 minutes.