Une femme fantastique (V.F. de A Fantastic Woman)

Auteur du merveilleux Gloria, Sebastian Lelio crée avec Une femme fantastique une autre héroïne mémorable : Marina, une jeune femme trans qui, à la suite du décès accidentel de son conjoint plus âgé, doit composer avec la méfiance des autorités et surtout avec la rancoeur et la violence de l’ex-femme et du fils du défunt. Des enjeux que le film développe avec subtilité. Pour un temps, Lelio traduit la nature insidieuse des situations au moyen d’une mise en scène qui se referme sur la protagoniste dont l’existence même semble gêner. Or, un certain panache visuel prévaut. Ceci, en phase avec le tempérament affirmé de Marina, femme colorée, femme de beauté. Isolée, elle continue de s’adonner à sa passion pour le chant, y mettant son âme et le reste. Tout ce que la laideur du monde ne peut lui enlever. Actrice trans dotée d’une voix prodigieuse, Daniela Vega transcende son rôle et contribue à rendre ce film très, très spécial.

Notre critique complète

Horaire en salles

Une femme fantastique (V.F. de A Fantastic Woman)

★★★★

Drame de Sebastian Lelio. Avec Daniela Vega, Francisco Reyes, Luis Gnecco, Aline Küppenheim. Chili, 2017, 104 minutes.