Lola Pater

Fanny Ardant en transsexuelle ? Il n’y a que ceux qui ne l’ont pas vue dansPédale douce, Huit femmes, ou plus récemment Les beaux jours pour croire l’actrice emprisonnée dans son image de star. Le cinéaste Nadir Moknèche (Délice Paloma, Goodbye Morocco) l’a quelque peu transformée pour défendre cet homme devenu femme, et qui se considère toujours le père d’un fils qu’il aurait abandonné. À la mort de sa mère, Zino (Tewfik Jallab) recherche Farid, mais c’est Lola qu’il trouvera, découverte bouleversante. Le cinéaste ajoute à cette quête des éléments délicats, dont le passé sanglant de l’Algérie et les impératifs de la religion musulmane, mais tout est vite balayé sous les étoffes et le mascara, concentrant son attention sur la dimension intime de ces retrouvailles incongrues.

Notre critique complète

Horaire en salles

Lola Pater

★★★

Drame de Nadir Moknèche. Avec Fanny Ardant, Tekfik Jallab, Nadia Kaci, Véronique Dumont, Nadia Kaci. France-Belgique, 2017, 95 minutes.