24 Davids

Pas à proprement parler une cinéaste « onéfienne » — un concept à jamais disparu —, Céline Baril a tout de même pu bénéficier du programme de résidence de l’Office national du film pour signer ce magnifique travelogue, escapade sur trois continents et au grand pays des rêves, des idées et des théories. À partir d’un prétexte que certains jugeront saugrenu — aller à la rencontre de gens prénommés David —, la cinéaste déploie une brillante constellation de réflexions sur les mécanismes de l’univers et ceux qui règlent, ou ravagent, notre humanité. Les informations factuelles sont réduites au minimum, mais sa démarche singulière occupe une place légitime, rendant séduisante cette succession d’entretiens avec des esprits brillants, indignés, singuliers, le tout enrobé d’images splendides et d’un habillage musical au pouvoir hypnotique.

Notre critique complète

Horaire en salles

24 Davids

★★★★

Documentaire de Céline Baril. Québec, 2017, 133 minutes.