Lumière sur Milya Corbeil-Gauvreau et Émile Schneider

La relève en cinéma compte deux nouvelles étoiles : Milya Corbeil-Gauvreau et Émile Schneider. Les deux jeunes comédiens ont respectivement reçu lundi dernier les prix Geneviève Bujold et Roy Dupuis qui récompensent les espoirs du cinéma québécois. La première a récemment illuminé le film Les rois mongols, de Luc Picard, tandis que le second a fait de même dans Embrasse-moi comme tu m’aimes, d’André Forcier. Ils ont emporté les honneurs devant Charlotte Aubin, Gabrielle Boulianne-Tremblay, Nathalie Doummar, Simon Pigeon, Laurent Belanger et Jean-Simon Leduc, qui concouraient à leurs côtés pour ce prix porté par l’association Cinémaniak. En 2016, c’est Mylene MacKay, Irdens Exantus et Pier-Luc Funk qui avaient conquis le jury. Cette année, le jury était formé des critiques Odile Tremblay et Marc-André Lussier, de même que de toute l’équipe de Cinémaniak.