Dolan et Nguyen dominent la course aux prix Iris

Édith Cochrane et Guylaine Tremblay seront à la barre du Gala Québec Cinéma le 4 juin à 20 h sur ICI Radio-Canada Télé.
Photo: Dominique Viau BODOÜM Photographie Édith Cochrane et Guylaine Tremblay seront à la barre du Gala Québec Cinéma le 4 juin à 20 h sur ICI Radio-Canada Télé.

Mercredi matin, Québec Cinéma a dévoilé les finalistes du premier Gala Québec Cinéma. Placée sous le signe de la nouveauté, la grande fête du cinéma québécois sera divisée en deux cérémonies, la première consacrée aux artisans, où seront distribués 14 prix, et la seconde durant laquelle seront remis 12 prix.

Se retrouvent en tête du peloton avec 12 nominations chacun Juste la fin du monde de Xavier Dolan et Un ours et deux amants de Kim Nguyen, dont Meilleure réalisation et Meilleure direction photo. Suivent avec neuf nominations chacun Embrasse-moi comme tu m’aimes d’André Forcier et Les mauvaises herbes de Louis Bélanger, dont Meilleur scénario et Meilleure musique originale. Les talonne de près Avant les rues de Chloé Leriche avec huit nominations, parmi lesquelles Meilleur scénario et Meilleure réalisation.

Photo: Chris Young Archives La Presse canadienne Kim Nguyen et son film «Un ours et deux amants» se retrouvent en tête de peloton.

Pour leur part, Nelly d’Anne Émond et Race de Stephen Hopkins amassent respectivement six et cinq nominations, tandis que Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau de Mathieu Denis et Simon Lavoie, Chasse-galerie : la légende de Jean-Philippe Duval, Maudite poutine de Karl Lemieux et Nitro Rush d’Alain Desrochers en totalisent chacun quatre.

Meilleurs films toutes catégories

Les cinq films de fiction retenus dans la catégorie Meilleur film sont Avant les rues, Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau, Juste la fin du monde, Les mauvaises herbes et Un ours et deux amants. Dans la catégorie Meilleur film documentaire figurent Callshop Istanbul de Hind Benchekroun et Sami Mermer, Chez les géants d’Aude Leroux-Lévesque et Sébastien Rist, Gulîstan, terre de roses de Zaynê Akyol, Manoir de Martin Fournier et Pier-Luc Latulippe, et Parfaites de Jérémie Battaglia.

Ont été sélectionnés dans la catégorie du Meilleur court métrage de fiction Mutants d’Alexandre Dostie, Oh What a Wonderful Feeling de François Jaros, La peau sauvage d’Ariane Louis-Seize, Tout simplement de Raphaël Ouellet et La Voce de David Uloth. Concourent dans la catégorie Meilleur court métrage d’animation Casino de Steven Woloshen, J’aime les filles de Diane Obomsawin, Mamie de Janice Nadeau, Oscar de Marie-Josée Saint-Pierre et Vaysha l’aveugle de Theodore Ushev.

Photo: Shayne Laverdière Xavier Dolan, sur le plateau de tournage de «Juste la fin du monde»

Chez les acteurs, Gabriel Arcand (Le fils de Jean), Dane DeHaan (Un ours et deux amants), Antoine Olivier Pilon (1:54), Émile Schneider (Là où Attila passe) et Gaspard Ulliel (Juste la fin du monde) figurent dans la catégorie Meilleure interprétation – premier rôle masculin. Du côté des dames, Karina Aktouf (Montréal la blanche), Nathalie Baye (Juste la fin du monde), Emmanuelle Lussier-Martinez (Ceux qui font les révolutions…), Mylène Mackay (Nelly) et Tatiana Maslany (Un ours et deux amants) s’illustrent dans la catégorie Meilleure interprétation – premier rôle féminin.

Six nouveaux prix

Qui dit nouveau gala dit nouveaux prix. C’est ainsi que s’ajouteront aux 21 prix attribués depuis 19 ans six catégories. En remplacement du Billet d’or, lequel couronnait le film ayant dominé le box-office, le prix du Public saluera l’un des cinq films les plus populaires de l’année : 1:54 de Yan England, Juste la fin du monde de Dolan, Les mauvaises herbes de Bélanger, Les 3 p’tits cochons 2 et Votez Bougon, tous deux de Jean-François Pouliot.

Les cinq autres nouveaux prix sont Révélation de l’année, Meilleurs effets visuels, Meilleure distribution de rôles, Meilleur montage – film documentaire et Meilleure direction de la photographie – film documentaire. Le prix Iris hommage 2017 sera annoncé dans les prochaines semaines.

Animé par Léane Labrèche-Dor et Pier-Luc Funk, le Gala Artisans Québec Cinéma sera diffusé en direct le 1er juin à 19 h 30 sur ICI Artv. Édith Cochrane et Guylaine Tremblay seront à la barre du Gala Québec Cinéma le 4 juin à 20 h sur ICI Radio-Canada Télé.

Trophée Iris : et le gagnant est...

Marc-Antoine Côté, formé à l’école de sculpture de Québec, dont il est originaire, et fondateur du Bloc 5, est l’un des trois sculpteurs choisis par le comité pour la production de prototypes parmi les 14 artistes ayant soumis leur dossier de candidature pour la création du trophée Iris. Les oeuvres retenues ont ensuite été soumises au comité de sélection créé par Québec Cinéma. La sculpture de Côté a été choisie parce qu’elle symbolise les différentes facettes du cinéma. « L’Iris, fait d’aluminium, porte les traces de la fabrication à la main : ces “défauts” poétiques qui donnent aux choses la poésie de l’intemporel. […] L’objet est issu d’un conglomérat de tiges de métal assemblées pour former un tout plus ou moins homogène, dans lequel on retrouve, encore, des manques et des vides. […] Ce trophée est un rappel, un aphorisme, celui qui chuchote que l’on n’est jamais seul à créer », explique l’artiste.