Inde: le Regal éteint les lumières

New Delhi — À New Delhi, le Regal est plus qu’un cinéma : c’est une institution depuis 1930. Mais après des décennies de déclin, la salle, l’une des plus anciennes d’Inde, met la clé sous la porte, victime de la concurrence des multiplexes climatisés. Avec sa façade blanche rendue grisâtre par la pollution et les précipitations, le Regal est l’un des repères les plus célèbres de Connaught Place, gigantesque place en cercles concentriques construite par les Britanniques, au coeur de la capitale indienne. Mais à l’intérieur, le cinéma dégage une atmosphère de grandeur passée. La vétusté de ses locaux, son unique écran, ses ventilateurs bruyants et poussiéreux, ses chaises en fer des catégories les moins chères font que le public l’a déserté. Après près de 85 ans d’existence, le cinéma a éteint définitivement les lumières après la projection jeudi soir de deux classiques de l’âge d’or de Raj Kapoor, mythique acteur et réalisateur bollywoodien du XXe siècle.