Dolan, Émond, Denis et Lavoie dans le palmarès du TIFF

Le Festival international du film de Toronto, dans sa liste des dix meilleurs longs métrages canadiens de 2016, fait figurer plusieurs films québécois. Juste la fin du monde de Xavier Dolan voisine Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau de Simon Lavoie et Mathieu Denis (couronné meilleur film canadien au dernier TIFF) et Nelly d’Anne Émond, sur la vie de Nelly Arcan. Parmi les courts métrages : Vaysha l’aveugle de Theodore Ushev (également sur la liste des prénominations à l’Oscar du meilleur court d’animation) et Mutants d’Alexandre Dostie. Toutes sections confondues, des films réalisés par des Inuits atterrissent parmi les favoris, dont Maliglutit (Searchers) de Zacharias Kunuk et le documentaire Inuk en colère d’Alethea Arnaquq, sur la chasse au phoque.