Cinéma: Robichaud et Jaros à Londres

Karelle Tremblay dans «Oh What a Wonderful Feeling», de François Jaros
Photo: La Boîte à Fanny Karelle Tremblay dans «Oh What a Wonderful Feeling», de François Jaros

Beau doublé pour la maison de production québécoise La Boîte à Fanny, qui a annoncé jeudi la sélection du long-métrage Pays, de Chloé Robichaud, et du court-métrage Oh What a Wonderful Feeling, de François Jaros, au BFI London Film Festival.

Créé il y a plus de 60 ans par le British Film Institute, cet événement se voulait d’abord une occasion d’offrir aux cinéphiles londoniens la possibilité de découvrir des oeuvres de qualité qui ne jouiraient pas nécessairement d’une sortie en salle. Depuis, le festival s’est distingué grâce à son approche informelle, le public bénéficiant d’un accès privilégié aux cinéastes.

Allégorie insolite et belle sur la nature humaine et la nature tout court, Oh What a Wonderful Feeling a été présenté en compétition à la Semaine de la critique à Cannes ce printemps. Après son passage au Festival du film de Toronto ce mois-ci, on pourra le voir au Festival du nouveau cinéma de Montréal en octobre. Également projeté à Toronto, Pays, portraits croisés de trois femmes de pouvoir sur fond de troubles sociopolitiques, ouvrira le Festival de cinéma de la ville de Québec le 14 septembre.

Le BFI London Film Festival se déroulera du 5 au 16 octobre.