Heureux mélange

Beau programme d'animation que nous propose dès ce week-end les Films Séville, lequel distributeur a jumelé le long métrage français La Prophétie des grenouilles, de Jacques-Rémy Girerd, au court métrage de Michèle Lemieux, Nuit d'orage, produit à l'Office national du film du Canada et qui vient de remporter le prix du public jeunesse au Festival de Berlin.

À tout seigneur tout honneur: commençons par ce dernier. Tiré d'un livre éponyme paru en 1998 aux Éditions Seuil Jeunesse, ce «petit condensé philosophique» a pour objet une pluie de questions métaphysiques balayant un soir d'orage le cerveau d'une petite fille qui n'arrive pas à trouver le sommeil. Ces questions qui s'enchaînent et se superposent — entre autres sur la longueur de l'éternité, la distance qui nous sépare de l'infini, la propriété des corps, la provenance de l'humanité et la théorie des mondes possibles —, Lemieux les illustre avec une simplicité et une inventivité remarquables, faisant alterner les tons bleu nuit et les couleurs délavées, passant du trait fin sur la feuille blanche au délire magmatique des élucubrations de son personnage. Par ailleurs, à l'instar de sa consoeur Michelle Cournoyer, Lemieux est passée maître dans l'art de faire basculer les images, moulant leur expression et leur sens aux caprices de la pensée de sa petite héroïne. Nuit d'orage est une oeuvre remarquable qui, à elle seule, vaut le déplacement.

La Prophétie des grenouilles relève d'une démarche presque contraire à celle qui préside à Nuit d'orage. Dans l'animation du Français Jacques-Rémy Girerd, couleurs vives et pastels dominent la composition et effacent pratiquement les contours de cette variation contemporaine, sauce multiculturo-utopiste et néo-végétarienne, sur le grand déluge et l'arche de Noé. Les héros sont en fait un duo d'enfants et leurs tuteurs, un vieillard bon enfant et une africaine imprégnée du mystère de ses ancêtres, gardiens temporaires d'un zoo. Lorsqu'un déluge survient, le bâtiment principal de l'établissement accueille la faune et s'engage sur les flots au moyen d'une chambre à air de tracteur enroulée autour de son solage. Rien ne va plus lorsqu'une tortue, de mèche avec des alligators, monte les carnivores contre les herbivores.

Sans être d'une grande inspiration, cette oeuvre simple décante sa petite morale chrétienne à travers une série de tableaux amusants, lesquels donnent lieu à quelques dialogues truculents, notamment entre les deux éléphants, qui ont les voix d'Annie Girardot et Michel Galabru. Michel Piccoli, Jacques Higelin et Anouk Grinberg sont également de la distribution vocale de cette Prophétie des grenouilles divertissante et bien faite, qui s'inscrit dans une longue tradition d'animation française, dont Paul Grimault (Le Roi et l'Oiseau) serait le phare.

Nuit d'orage

Écrit et réalisé par Michèle Lemieux. Montage: Richard Comeau. Musique: Normand Roger. Canada, 2003, neuf minutes.