À voir à la télévision le mardi 24 février - Espion de charme

Les Trois Jours du Condor demeure sans contredit un des meilleurs films de Robert Redford.

D'une part, cette oeuvre illustre parfaitement le héros redfordien, c'est-

à-dire l'homme traqué, plus séduisant que séducteur, qui l'emporte sur ses adversaires grâce à sa ruse et à son

intelligence.

D'autre part, ce film d'espionnage réalisé par Sidney Pollack demeure, encore aujourd'hui, un des fleurons du cinéma hollywoodien contestataire, noir et paranoïaque.

Sorti en 1975, alors que le scandale du Watergate venait d'être dégonflé et que d'autres films porteurs de désillusion mûrissaient dans les studios (dont l'excellent All the President's Men, encore avec Redford), Les Trois Jours du Condor raconte la fuite dans New York d'un agent de la CIA, jusque-là chargé de décoder des messages secrets dans les romans d'espionnage, qui a échappé à une tuerie au cours de laquelle ses partenaires de travail, quotidiennement rassemblés dans un bureau fantôme, ont été abattus.

Il comprendra bientôt que les grands patrons tirent les ficelles, ce qui le force à prendre deux mesures d'urgence: remonter la filière d'abord, puis se cacher, préférablement chez une inconnue (Faye Dunaway, au sommet) dont il forcera la porte... et le coeur.

Les Trois Jours du Condor

Historia, 22h