Plusieurs Québécois au TIFF

Xavier Dolan entouré des comédiennes Marion Cotillard et Nathalie Baye au dernier Festival de Cannes, en mai, où «Juste la fin du monde» a obtenu le Grand prix.
Photo: Source Téléfilm Canada / Loic Thebaud Xavier Dolan entouré des comédiennes Marion Cotillard et Nathalie Baye au dernier Festival de Cannes, en mai, où «Juste la fin du monde» a obtenu le Grand prix.

Les films des réalisateurs québécois Xavier Dolan, Chloé Robichaud, Kim Nguyen et Anne Émond seront présentés au Festival international du film de Toronto (TIFF).

Les organisateurs du festival ont annoncé mercredi que le long métrage Juste la fin du monde — lauréat du Grand Prix à Cannes — sera projeté à Toronto pour la première fois en Amérique du Nord. Les acteurs Vincent Cassel et Marion Cotillard sont en vedette dans le film, qui raconte l’histoire d’un écrivain à l’article de la mort.

Le troisième film de la cinéaste Chloé Robichaud, Pays, sera également présenté en première mondiale à Toronto.

Macha Grenon, Emily VanCamp et Yves Jacques tiennent un rôle dans le drame politico-social. Le récit porte sur l’élection-surprise d’une jeune candidate aux élections fédérales, qui se retrouve plongée dans un débat ardu sur l’exploitation minière.

Le drame Un ours et deux amants, du réalisateur montréalais Kim Nguyen, a aussi été sélectionné. Le film, tourné dans le Grand Nord, avait été présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes.

Nelly, biographie expérimentale d'Anne Émond avec Mylène McKay incarnant différentes variations de Nelly Arcan, aura aussi sa première mondiale au TIFF.

Autofinancé par ses artisans, Prank!, une comédie irrévérencieuse de Vincent Biron entre «Van Damme, Schwarzenegger, Willis et… Béla Tarr» y sera aussi. Présenté en compétition à Cannes, le court-métrage de François Jaros Oh What a Wonderful Feeling, également. Sans oublier Denis Villeneuve et son drame de science-fiction américain, Arrival, tourné dans le Bas-Saint-Laurent.

Le Festival international du film de Toronto se tiendra du 8 au 18 septembre.


LE COURRIER DES ÉCRANS

Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.