Relance des efforts pour extrader Polanski

Le ministre de la Justice polonais a relancé les efforts pour extrader le réalisateur Roman Polanski vers les États-Unis, où il fait face à des allégations de relations sexuelles avec une mineure. L’affaire se serait passée il y a 40 ans.

Le ministre, Zbigniew Ziobro, a demandé à la Cour suprême de Pologne d’annuler un verdict rendu en octobre par un tribunal de Cracovie qui stipulait que la loi polonaise empêchait l’extradition de Roman Polanski. En novembre, les procureurs disaient ne pas avoir trouvé d’argument juridique pour en appeler de la décision.

Zbigniew Ziobro est entré en poste l’an dernier, soit après le jugement et dans la foulée d’un nouveau gouvernement conservateur.

La décision de la Cour de Cracovie était contradictoire à une entente d’extradition entre la Pologne et les États-Unis, a affirmé le bureau du ministre dans une déclaration. Ladite déclaration indiquait que, « selon l’accord d’extradition, l’accusé devrait être remis aux autorités américaines ».

Le réalisateur avait plaidé coupable, en 1977, à un chef d’accusation de rapport sexuel illégal impliquant une adolescente de 13 ans durant une séance de photographie à Los Angeles.