À voir à la télévision le lundi 9 février - Mirages à Wall Street

Pendant le tournage du documentaire Startup.com, les deux réalisatrices, Chris Hegedus et Jehane Noujaim, ont bien failli tout laisser tomber pour faire comme les personnages de leur film: engouffrer leur argent dans les entreprises de la nouvelle économie, celles n'ayant pas pignon sur rue mais une adresse Internet. Pourquoi s'échiner à réaliser un film avec des moyens de fortune et un salaire de misère quand des blancs-becs deviennent millionnaires en tapant sur un clavier?

Elles ont persisté et signé une chronique remarquable, témoins silencieux mais attentifs de la descente aux enfers de deux amis, Kaleil Isaz Tuzman et Tom Herman, portés par cette vague d'euphorie technologique dont l'élan s'est fracassé sur le mur du réalisme économique. De mai 1999 à janvier 2001, armées de discrètes caméras numériques et faisant preuve d'une patience exemplaire, les cinéastes ont suivi le parcours de ce tandem dont l'ambition était de faciliter la vie des citoyens — leur site devait simplifier les échanges avec les municipalités, par exemple, en permettant le paiement des contraventions, des taxes, etc. — tout en encaissant les millions.

Des millions, ils en ont vu danser devant leurs yeux et dans leurs comptes en banque, les investisseurs ne se faisant pas prier pour participer à la grand-messe d'Internet. Et comme les tours jumelles du World Trade Center quelques mois plus tard, tout s'est effondré.

Moins un cours d'économie, même si le spectateur en apprend beaucoup sur les moeurs new-yorkaises du milieu des affaires, qu'un véritable portrait de société, Startup.com nous prouve que les amitiés résistent parfois à tout. Même à la banqueroute.

L'OEil ouvert: Startup.com

Télé-Québec, 21h