Cinéma - Symphonie pastorale en forme de messe noire

C'est un objet tout à fait singulier qui vient se poser ce week-end sur l'écran du Cinéma du Parc. Premier long métrage d'un Hongrois de 28 ans, György Palfi, Hic est en effet un objet cinématographique inclassable et insolite, un film-expérience qui tient à la fois de la symphonie pastorale et de la messe noire.

Le site du film est un petit village paysan au carrefour des âges, où l'artisanat et la machine négocient leur espace. Dans les premières images du film, un vieil homme affligé d'un hoquet persistant et, apparemment, permanent s'assoit sur un banc devant sa maisonnette. Son hoquet rythme la cadence de ce petit village dans lequel la caméra de Palfi évolue tel un fantôme, effleurant ici des ouvriers agricoles ou le chemin souterrain d'une taupe, là un apiculteur et les retrouvailles dominicales d'une famille. Aucun dialogue ne vient ponctuer le tic-tac de cette journée d'été ou brouiller la surface de ce tableau de la normalité tranquille dans lequel, pourtant, l'inquiétude et l'insolite surgissent par à-coups. Par exemple, dans la décoction de muguet d'une vieille femme qui empoisonne son mari, ou dans la bouche ouverte du macchabée qui repose au fond de l'étang et dont le nez a été chatouillé par l'hameçon d'un pêcheur. Sans broncher, et sans modifier la cadence de son parcours, la caméra de Palfi poursuit son chemin, sans se laisser atteindre par cette inquiétude qui atterrit d'urgence sur la rétine de notre oeil.

De la toile impressionniste au poème surréaliste, du conte bucolique au polar sardonique, du Cher petit village de Menzel au Boucher de Chabrol, le film de Palfi nous promène continuellement entre des émotions contraires, au gré des découvertes d'une lentille traqueuse, qui enregistre le pouls du village à travers des images qui s'imposent à elle, plutôt que l'inverse. Hic, qui devait être au départ un court métrage avant de se développer sur 75 minutes, s'inspire d'un fait divers hongrois datant du début du XXe siècle: des paysannes miséreuses s'étaient passé le mot et la recette d'un poison leur permettant d'assassiner leurs époux. Or l'intrigue policière dont Palfi parle abondamment dans le dossier de presse reste quasi souterraine dans le récit, et la conspiration homicide, une théorie distillée à doses homéopathiques et quasi impossible à vérifier sur l'écran.

Film sans dialogues, Hic n'est pas, loin de là, un film muet. Le son, habilement sculpté, est continuellement mis en relief par la placidité indolente des images de ce faux documentaire animalier dont les humains seraient les principaux sujets.

Cela dit, passé l'effet-surprise — de forte magnitude —, Hic s'essouffle dans la seconde partie, comme si sa formule comportait une limite atteinte au-delà de la barrière des 45 minutes. À noter enfin: la copie présentée au Cinéma du Parc semble avoir presque autant de vécu que le vieillard dont le hoquet sert de métronome au film.

***

À l'affiche cette semaine

CHEZ LE BARBIER 2 (Barbershop 2)

États-Unis, 2004, 98 minutes. Comédie de moeurs de Kevin Rodney Sullivan avec Ice Cube.

À Chicago, les employés d'un salon de coiffure font cause commune avec la population locale pour empêcher le projet d'embourgeoisement.

* V.o.: Carrefour Angrignon, Colisée Kirkland, Pointe-Claire, Paramount, Cavendish, Côte-des-Neiges, Lacordaire, Spheretech.

* V.f.: Quartier latin, StarCité, Langelier.

HUKKLE

Hongrie, 2002, 75 minutes. Comédie de moeurs de György Palfi avec Ferenc Bandi,

Jozsefné Racz, Agi Margitai.

Dans un paisible village rural de l'Europe de l'Est, un vieillard frappé d'un hoquet persistant voit défiler de plus en plus d'enterrements. De fait, la population masculine du village disparaît à un rythme aussi anormal qu'inquiétant.

* V.o., s.-t.a.: Cinéma du Parc.

JANIS ET JOHN

France, 2003, 105 minutes. Comédie dramatique de Samuel Benchetrit avec Sergi Lopez, Marie Trintignant, François Cluzet.

Devant rembourser au plus vite un client, un assureur demande à sa femme et à un acteur paumé de se faire passer pour Janis Joplin et John Lennon afin d'escroquer un riche cousin cinglé qui est persuadé que ses deux idoles viendront un jour lui rendre visite.

* V.o.: Parisien, StarCité,

Versailles.

MIRACLE

États-Unis, 2004, 136 minutes. Drame sportif de Gavin O'Connor avec Kurt Russell.

Sept mois avant les JO d'hiver de 1980 à Lake Placid, Herb Brooks est nommé entraîneur de l'équipe de hockey des États-Unis. Il réussit l'impensable, vaincre les Soviétiques.

* V.o.: Carrefour Angrignon, Colisée Kirkland, Pointe-Claire, Paramount, Côte-des-Neiges, Lacordaire, Spheretech.

* V.f.: Quartier latin, Carrefour Angrignon, StarCité.

MISSION SANS PERMISSION

États-Unis, 2004, 92 minutes. Comédie policière de Bart Freundlich avec Kristen Stewart.

Pour réunir la somme qui permettra à son père de subir une coûteuse opération, une fille de douze ans organise le cambriolage d'une banque avec deux amis.

* V.o.: Colisée Kirkland, Dorval, Paramount, Cavendish, Place LaSalle, Lacordaire, Des Sources, Spheretech.

* V.f.: Place LaSalle, Quartier latin, StarCité, Paradis, Langelier.