Redoutable Tina Fey

Le jeu de Tina Fey dans le rôle de la journaliste Kim Barker est expertement modulé.
Photo: Paramount Le jeu de Tina Fey dans le rôle de la journaliste Kim Barker est expertement modulé.

Chicago, 2004. En sueur sur son vélo stationnaire, Kim Barker réalise soudain, à la faveur d’une marque dans le plancher, qu’après cinq ans de transpiration et des milliers de kilomètres parcourus, elle a, littéralement, reculé. Pénible, ce moment d’épiphanie pousse cette journaliste spécialisée dans les articles locaux à accepter un poste de correspondante de guerre en Afghanistan. Tirée par les cheveux, la prémisse du film Whiskey Tango Foxtrot ? C’est pourtant le point de départ du récit autobiographique de la principale intéressée.

Parus sous le titre The Taliban Shuffle : Strange Days in Afghanistan and Pakistan (pas de traduction française connue), les mémoires de Kim Barker ont connu un beau succès critique et populaire. Dans sa critique du livre publiée le 14 mars 2011, le New York Times écrivait :

« [Kim Barker] a écrit un compte rendu de ses expériences en Afghanistan et au Pakistan qui est à la fois hilarant et saisissant, spirituel et éclairant. Ce n’est pas que Mme Barker soit simplement douée pour dramatiser ses propres aventures journalistiques — bien qu’elle développe les réflexes d’une correspondante accomplie, elle se dépeint comme un personnage à la Tina Fey qui devient inopinément accro à l’adrénaline. »

Il faut croire que la vétérante de Saturday Night Live lit le NYT, car en 2013, sa maison de production a acquis les droits du livre. Une décision avisée : dès les premières minutes du film qu’en ont tiré Glenn Ficarra et John Requa (Focus), on ne peut que convenir de l’adéquation manifeste entre la comédienne et le « personnage ». Celle que plusieurs connaissent encore surtout pour ses imitations plus vraies que vraies de Sarah Palin est en l’occurrence formidable. Expertement modulé, son jeu passe de l’humiliation comique au désarroi sincère avec un naturel confondant à l’intérieur d’une même scène, d’un même plan.

Ainsi découvre-t-on en même temps que Kim la dure réalité de la vie en zone de guerre, mais aussi l’univers parallèle qu’y construisent temporairement les correspondants, avec fiesta, drogue et alcool, parce qu’à danger extrême, ventilation extrême. Traité sans fla-fla moralisateur, cet aspect n’est que l’un des nombreux détails révélateurs qui contribuent à brosser le portrait fascinant d’un quotidien pour le moins singulier.

Gravite autour des quartiers réservés aux médias étrangers une faune bigarrée constituée de reporters, photographes et autres avec qui l’héroïne liera amitié tout en se trouvant constamment en compétition avec eux.

Un propos cinglant

D’ailleurs, Kim Barker pose un regard extrêmement critique sur la manière dont les médias choisissent de couvrir un conflit, mais aussi sur la manière dont les correspondants, elle incluse, en viennent à être prêts à vendre père et mère, voire à compromettre la sécurité de leurs collègues, pour une bonne histoire. Sous l’autodérision couve un propos cinglant.

À ce chapitre, on ne saurait trop insister sur le fait que Whiskey Tango Foxtrot (acrostiche militaire pour WTF ou « What the fuck ! ? ») est davantage un drame « comédique » qu’une comédie dramatique. À cela s’ajoute une charge satirique parfois lourde (Alfred Molina en fait des tonnes en politique afghan), mais souvent jouissive. Trop long, le film ne manque par contre pas de substance.

Si bien que l’on s’étonne de la tiédeur de l’accueil critique américain. Est-ce le fait que, avec Tina Fey en vedette (Maman porteuse, Méchante soirée), on s’attendait à de la franche rigolade ? Est-ce le fait que la presse en prend pour son rhume dans le film ?

Une chose est sûre, on n’a pas de souvenir récent d’avoir été assis sur le bout de son siège, pris par le suspense, pour s’esclaffer la seconde d’après en se tapant sur les cuisses. Tout cela en ayant l’impression d’avoir appris quelque chose : l’aubaine.

Bref, ce qui valait pour le livre de Kim Barker s’applique au film qu’il a inspiré : Whiskey Tango Foxtrot est à la fois « hilarant et saisissant, spirituel et éclairant ».

Whiskey Tango Foxtrot (V.O. et V.F.)

★★★ 1/2

États-Unis, 2016, 111 minutes. Drame satirique de Glenn Ficarra et John Requa. Avec Tina Fey, Margot Robbie, Martin Freeman, Alfred Molina, Billy Bob Thornton.