Pas de grand écran pour «Made in France»

Nicolas Boukhrief, le réalisateur de «Made in France»
Photo: Jean-Christophe Verhaegen Agence France-Presse Nicolas Boukhrief, le réalisateur de «Made in France»

Made in France de Nicolas Boukhrief, sur un journaliste infiltrant une cellule djihadiste à Paris, présenté au dernier Festival du nouveau cinéma sous le titre Inside the Cell, ne prendra finalement pas l’affiche sur les grands écrans français.

Sa sortie avait été repoussée au 20 janvier suite aux massacres du 13 novembre à Paris, mais son distributeur Pretty Pictures le juge trop explosif, c’est le cas de le dire, dans le climat actuel. Il ne sera qu’accessible en ligne dès le 29 janvier via TF1 Vidéo en E-Cinéma sur toutes les plateformes VOD.

Dans les limbes

Rattrapé par la réalité, déjà maudit après les attentats de Charlie Hebdo alors que le milieu du cinéma l’attendait, ce film croupissait depuis plusieurs mois dans les limbes sans que personne ne veuille y toucher. Made in France n’est pourtant pas sans qualités et aurait pu servir d’argument dissuasif pour des jeunes attirés dans le sillage du groupe État islamique.

Ce thriller efficace et tendu suit la trajectoire d’un journaliste de culture musulmane qui gagne la confiance d’un groupe de jeunes extrémistes, à ses risques et périls. L’organisation État Islamique avait repris une des affiches du film dans son magazine en russe. En France, plusieurs questionnent la frilosité du grand écran, tout en comprenant malgré tout les craintes des exploitants de salles.