Zéro à l'infini

Éric Tessier entend sans doute se spécialiser dans le cinéma de genre. Il a démontré avec Sur le seuil qu'il ne maîtrisait pas le thriller fantastique, et voilà qu'il remet ça avec Vendus, une comédie noire insipide qui se réclame de Fargo mais qui évoque plutôt un Méchant party de triste mémoire.

La bêtise est un ingrédient comique qu'il faut manipuler comme s'il s'agissait de nitroglycérine par crainte qu'elle ne fasse tout sauter. C'est hélas l'effet que produit cette variation peu originale d'Affreux, sales et méchants sur les thèmes du piège conjugal, de l'obsession de la possession matérielle et du piège de la banlieue.

Serge Thériault y campe un homme d'affaires sur la touche, passablement con et hautement libidineux, au point de demander à sa maîtresse (Véronique Bannon), qui se joue de lui et s'apprête à le faire chanter, de tuer son épouse (Brigitte Paquette), une agente immobilière prospère qui l'humilie par son succès et aurait gain de cause devant le tribunal advenant son divorce.

Ajoutez à ce triangle dysfonctionnel deux mammifères mâles, dont l'un (Marc Bélanger) est amoureux de la madame, l'autre (Jean Robert Bourdage), de mèche avec la maîtresse, et voilà percé le secret du scénario signé Jean Vincent Fournier.

Tout espoir n'étant pas vain, Tessier, qui a tourné son film en numérique, donne parfois l'impression d'être conscient de l'ineptie du scénario. Cette lucidité se perçoit surtout dans les efforts qu'il déploie pour la camoufler: prises de vue incongrues, angles obliques, pastels criards, tapisserie de jazz de supermarché, bref, des effets de style qui démontrent qu'au contraire lui-même n'en possède aucun.

Et les acteurs dans tout ça, me direz-vous? La réponse: comment attendre d'eux qu'ils mettent en valeur leurs compétences lorsque leur travail dépend de la somme du scénario et de la mise en scène? Zéro à l'infini, ça ne fera jamais plus que zéro.

***

À l'affiche cette semaine

AIME TON PÈRE

France-Suisse-Grande-Bretagne-Canada, 2002, 103 minutes.

Drame psychologique de Jacob Berger avec Gérard Depardieu, Guillaume Depardieu, Sylvie Testud.

Gagnant du prix Nobel, l'écrivain Léo Shepherd décide de se rendre à Stockholm à moto malgré les protestations de sa fille Virginia. Sur l'autoroute, il est intercepté par son fils Paul, qui le kidnappe afin de régler de vieux différends avec lui.

* V.o.: Quartier latin, Beaubien.

* V.o, s.-t.a.: Forum.

MILLE MOIS

Maroc-France-Belgique, 2003, 124 minutes.

Comédie dramatique de Faouzi Bensaïdi avec Fouad Labied, Nezha Rahil, Mohammed Majd.

En 1981, un garçon de sept ans qui vit avec sa mère et son grand-père dans un village des montagnes de l'Atlas apprend que son père, un militant communiste, est détenu comme prisonnier politique.

* V.o, s.-t.f.: Ex-Centris.

LES OUBLIÉS DE HÉRAT (Pa Berahneh ta Harat)

Iran, 2003, 65 minutes.

Documentaire de Majid Majidi.

En 2001, peu avant l'offensive contre les talibans, le réalisateur iranien Majid Majidi se rend dans l'est de l'Afghanistan pour constater les conditions de vie dans les camps de réfugiés. En 2002, après la chute du régime, le cinéaste revient visiter ces camps.

* V.o, s.-t.f.: Ex-Centris.

TEACHER'S PET

États-Unis, 2004, 68 minutes.

Dessins animés de Timothy Björklund.

Grâce aux travaux d'un extravagant scientifique, Spot, un chien qui sait parler et lire, réalise son rêve de devenir un vrai petit garçon. Mais l'expérience connaît des ratés, ce qui occasionne bien des mésaventures à Spot, qui se fait désormais appeler Scott.

* V.o.: Forum, Carrefour Angrignon, Colisée Kirkland, Lacordaire, Des Sources, Spheretech.

VENDUS

Québec, 2003, 90 minutes.

Comédie policière d'Éric Tessier avec Serge Thériault, Brigitte

Paquette, Véronique Bannon.

Croyant que sa femme Jacqueline veut demander le divorce, le chômeur Michel recrute les criminels Maya et Vito pour l'éliminer. Chargé de commettre le meurtre, ce dernier se laisse toutefois tenter lorsque Jacqueline lui fait une contre-offre pour sauver sa vie.

* V.o.: Place LaSalle, Quartier latin, StarCité, Langelier.