Hausse d’achalandage dans les cinémas

Du côté des productions québécoises, on note que le film de Léa Pool «La passion d’Augustine» a bien fait au printemps (près de 1,7 million au box-office).
Photo: Pavel Losevsky Hemera Du côté des productions québécoises, on note que le film de Léa Pool «La passion d’Augustine» a bien fait au printemps (près de 1,7 million au box-office).

Les cinéphiles québécois auraient-ils décidé de s’en amouracher de nouveau des salles de cinéma ? Les chiffres dévoilés par l’Association pour le cinéma sur grand écran (ACGE) tendent à le suggérer. Le taux d’achalandage dans les salles de cinéma du Québec a en effet grimpé de 9 % durant la première moitié de l’année 2015, a indiqué l’ACGE.

Cette hausse est imputable, dans une large proportion, à la sortie durant cette période de trois films-événements en particulier : 50 nuances de Grey, paru le 13 février, Avengers : l’ère d’Ultron, le 1er mai, et enfin Le monde jurassique, le 12 juin. Du côté des productions québécoises, on note que le film de Léa Pool La passion d’Augustine a bien fait au printemps (près de 1,7 million au box-office).

« Les récents mois nous laissent entrevoir une année fort prometteuse en ce qui a trait au nombre de cinéphiles qui fréquenteront les salles de cinéma de la province en 2015 », estime Raffaele Papalia, président de l’ACGE.

Dans la foulée, on va jusqu’à prédire, peut-être un peu hâtivement, « un été couronné de succès » grâce aux comédies québécoises Ego Trip (à l’affiche) et Le mirage (à paraître). La belle saison verra encore au moins deux autres superproductions américaines prendre d’assaut les multiplexes : Mission Impossible — Rogue Nation et Les 4 Fantastiques.

À voir en vidéo